Teaser Cryo Treatment
at -110 °C
Choisissez une langue

Voici l'histoire de deux saunas : Chaud contre froid.

La chaleur extrême et le froid extrême peuvent se trouver à des extrémités opposées du spectre des températures, mais quand il s'agit de bien-être, ils offrent tous les deux de grands bienfaits pour notre santé physique.

La chaleur extrême du sauna (généralement autour de 80 °C, mais cette température peut même atteindre + 110 °C pour les vrais accros du sauna) est l'application la plus connue des thérapies par la chaleur. Aujourd'hui, tout établissement de bien-être qui se respecte, depuis les spas 5 étoiles luxueux aux clubs de remise en forme locaux, possède un sauna chaud.

Il existe des preuves montrant que les premiers saunas, ou tentes de sudation, remontent à l'âge de pierre, et qu'ils ont été couramment utilisés par les anciennes tribus mayas et incas en Amérique du Sud. 

L'invention du sauna traditionnel en bois tel que nous le connaissons aujourd'hui, est largement attribuée à la Finlande.  Cette petite boîte chaude a attiré l'attention du monde pour la première fois lors des Jeux Olympiques de 1936 à Berlin, où l'équipe finlandaise avait construit un sauna dans leurs quartiers du Village Olympique, et le crédit d'une partie de la réussite sportive de l'équipe a été donné à son utilisation.

La thérapie par le froid a aussi sa place dans l'histoire, et on peut dater sa première utilisation à l'époque de l'Antiquité grecque. Les anciens égyptiens sont également connus pour leur utilisation de compresses froides spéciales pour soulager la douleur.

Elle devint bien reconnue au 18e et 19e siècles en Europe du Nord, en particulier en Allemagne et en Autriche, où il était d'usage d'utiliser une certaine forme d’hydrothérapie froide ou un bain d'eau glacée pour traiter de nombreuses maladies différentes.

À cette époque, un prêtre bavarois nommé Sebastian Kneipp (1821-1897) a eu l'idée d'utiliser le chaud et le froid ensemble pour promouvoir le bien-être. La thérapie de Kneipp est encore largement utilisée dans les spas de santé en Europe et implique l'utilisation alternée de douches, de bains et de compresses chaudes et froides.

Une thérapie par le froid résolument moderne

Cependant, alors que la plupart des gens peuvent s'imaginer transpirer dans un sauna ou faire un plongeon court et intense dans une piscine d'eau glacée, le concept du Cold Sauna (qui, avec une température négative de - 110 °C, est à l'opposé des + 110 °C possibles d'un sauna conventionnel) présente une toute nouvelle aventure de bien-être - et un petit saut dans l'inconnu.

Les principes de la cryothérapie du corps entier (ou Cold Sauna) ont été inventés par le professeur Toshiro Yamauchi en 1980 pour traiter la polyarthrite rhumatoïde, tandis que les premiers chambre de froide ont fait leur apparition en Europe à partir de 1984, présentés par le Pr. Reinhard Fricke, un rhumatologue allemand.

Depuis le début du nouveau millénaire, les unités de Cold Sauna de style moderne, incarnées par l'icelab de Zimmer MedizinSystem, se sont développées, étandant leur utilisation depuis les domaines de l'entraînement sportif et le tourisme de santé et médical au secteur des spas des destinations de luxe - offrant ainsi des effets positifs, excellents et variés à toutes les personnes qui les utilisent.

Alors, est-ce que vos hôtes de spa sont prêts à se lancer dans une aventure cool (fraîche)? Il n'y a pas besoin d'avoir froid aux pieds. De la même manière que votre sauna chaud ne les fera pas cuire comme des oeufs, nous promettons que notre icelab ne les transformera pas en glaçons non plus!